Le prix (élevé?) de la création

>Le statut du graphiste est le même que celui de l'artiste.

>le graphiste diplômé des grandes écoles a un niveau d’ingénieur,
soit bac +5.

>le graphiste passe beaucoup de temps à la création,
il ne vous en facture souvent qu’une partie...

>le graphiste cède parfois totalement ses droits d’auteur à ses clients.
ces droits ont un prix.

>le graphiste vend le produit de son imaginaire et de sa réflexion,
un produit qui est en fait un morceau de lui-même.

à noter :

>je fournis des devis très détaillés qui permettent des ajustements :
chaque étape, de la conception à la réalisation, est chiffrée, si vous décidez de prendre en charge certains postes, le devis est recalculé.

>plus vous êtes pressés, plus c'est cher :
la bousculade va à l'encontre de la qualité de notre collaboration et elle pénalise aussi mes autres clients, j'ai donc décidé que l'heure de bousculade était plus chère que l'heure de travail.

>je pratique dans certains cas un tarif que j'appelle "solidaire"
Ce tarif engage les deux parties sur des valeurs communes et sur la volonté de travailler correctement, dans des délais qui permettent un véritable échange, donc un travail de qualité et donc une satisfaction assurée des deux parties.

>voir des exemples de tarifs
>L'Alliance Francaise des Designers pour comprendre les tarifs du graphisme

|   et pourtant, pourtant...   |    minibook   |    questions   |    travaux personnels   |    rester les pieds sur terre   |    ne surtout pas rester les pieds sur terre   |    tarifs   |    tarif solidaire   |    contact   |

|  Fabienne Gauthier-Beauger   |   3 rue des Templiers   |    63320 Montaigut Le Blanc   |   06 63 55 80 20   |   fabienne@et-pourtant-creations.com   |